Presse Accueil Archives Politique des publics Angers Nantes Opéra Informations Actualites Saison

 

Lycéens et apprentis à l’opéra

 

Pour 10 classes de lycées, CFA, MFR… et leur territoire

Opérations d’éducation artistique et culturelle Lycéens et apprentis à l’opéra

 

 


Rinaldo de Georg Friedrich Haendel
Opera seria en trois actes. Livret de Aaron Hill et Giacomo Rossi.
Créé au Queen’s Theater de Londres le 24 février 1711.

 

Direction musicale Bertrand Cuiller
mise en scène et scènographie Claire Dancoisne
Lumière Hervé Gary
Ensemble Le Caravansérail Direction Bertrand Cuiller

Inspiré d’un épisode de La Jérusalem délivrée (1581) du Tasse, Rinaldo est le premier ouvrage que Haendel compose pour le public londonien qu’il va d’emblée conquérir et auquel il restera fidèle durant près de trente ans. Depuis la mort de Purcell en 1695, aucun musicien de génie n’avait su s’imposer et la musique anglaise semblait « morte », selon le mot de Romain Rolland. Avec le succès de Rinaldo s’ouvre pour le jeune Haendel une carrière londonienne aussi brillante que mouvementée. L’originalité et la puissance de son invention musicale, auxquelles s’ajoute un sens inné du théâtre, lui permettent de devenir le grand musicien que Londres attendait. Ecrit, semble-t-il, en une quinzaine de jours, Rinaldo est une sorte de patchwork génial où se signalent de magnifiques « lamento » et des interventions instrumentales pleines de fraîcheur et de poésie. Selon un procédé très courant à l’époque, le musicien réutilise plusieurs éléments de ses œuvres antérieures pour composer cet « opera seria » qui va assurer pour un quart de siècle la suprématie de l’opéra italien à Londres où il restait un genre de divertissement encore mal connu. Rinaldo s’inscrit dans une tradition de l’opéra baroque qui puise dans le célèbre poème du Tasse une série de personnages héroïques confrontés à des événements fantastiques, permettant de recourir à des effets de mise en scène spectaculaires. Extrait du site opera-online

 

Action culturelle

La mise en scène est confiée à Claire Dancoisne dont l’art est en cela de baroque qu’il a « le gout de l’improbable et du sensible ». Souhaitant explorer et défendre une forme théâtrale qu’elle lie à celle des arts plastiques, Claire Dancoisne défend depuis près de trente ans un théâtre exigeant capable de parler à tous, un théâtre plastique et décalé porteur de sens et de bonheur ! Pour sa première mise en scène d’opéra, son langage, fait d’objet et de comédiens marionnettisés, sera augmenté de cette machinerie aux faveurs puissantes et poétiques qui gréée les théâtres.
Nous explorerons le baroque et ses voix, le théâtre et ses mises en abime dans une intervention artistique proposée en complicité avec les lycéens et apprentis pour leurs collègues et plus largement sur le territoire de leur établissement.

 

Itinéraire lycéens

 

Inscriptions jusqu’au 5 octobre 2017 sur le site du conseil régional

Dossier d’inscription en ligne début juillet à télécharger

Date limite d’inscription le 5 octobre e 2017
Réponses données mi-octobre 2017
OPERATION DE TERRITOIRE
Concerne 10 classes de lycée et CFA- de la région
Ce projet est proposé dans la volonté (non obligatoire) de favoriser la mise en réseau de plusieurs classes sur un même territoire (en lien avec d’autres établissements ou dans le même établissement)

 

Calendrier du projet

 

Réunion de préparation des enseignants
Le mercredi 6 décembre de 14h à 17h au Théâtre Graslin de Nantes

Intervention évènement dans les établissements
Janvier/Février 2018

Mise en œuvre par les jeunes d’une rencontre-conférence chantée pour les autres élèves de l’établissement en plus de leur classe dans la perspective d’un rayonnement sur leur territoire en destinant également cette sensibilisation à l’opéra seria et à la voix baroque à d’autres publics.

Avec, en projet, Patrick Barbier musicologue et professeur à l’UCO et le chanteur contre-ténor Bruno Le Levreur.


Rencontres et parcours le jour des représentations
Mercredi 24, vendredi 26, lundi 29, mercredi 31 janvier 2018 à NANTES
Mardi 6 février 2018 à ANGERS
Horaires des parcours à venir
Représentations à 20h
Des rencontres en amont des représentations dans et au sujet des théâtres à l’italienne (architecture et histoire), de la machinerie ancienne et moderne et des partis pris artistiques contemporains utilisant de nouvelles technologies inspirées des effets recherchés par des techniques artisanales plus anciennes.

Evaluation à la suite des représentations par échanges mails
Bilan fin mai, en amont de la présentation de la saison 18-19