Biographie de Nicolas Kruger

 

 

Né en 1972, petit-fils du compositeur et musicologue Henry Barraud, Nicolas Krüger a reçu une formation de pianiste notamment auprès d'Alain Planès. Il intègre alors le Conservaoire National Supérieur de Musique de Paris, où il obtient, entre 1992 et 2002, les prix d'harmonie, contrepoint, accompagnement au piano, direction de chant, orchestration et direction d'orhestre. Il est durant la même période chef de chant à l'Orchestre de Paris ; il y assiste des chefs tels que Pierre Boulez, Lorin Maazel, Armin Jordan, Frans Brüggen ou Wolfgang Sawallisch.



Nicolas Krüger est nommé Directeur musical et chef d'orchestre du Leipziger Symphonieorchester durant la saison 2018-2019.



Invité régulier des maisons d'opéras depuis 15 ans partout en France - Dijon, Lille, Nantes, Rennes, Nice, Toulon, Limoges- ainsi qu'à l'étranger - Allemagne, Asie, Canada - , il était récemment à l'Opéra de Nice pour Carmen, et a dirigé le Fidelio de Beethoven à l'Atelier lyrique de Tourcoing. Cette saison l'a vu revenir à l'Opéra de Dijon pour Pelléas et Mélisande dans la mise en scène d'Eric Ruf, où il a renouvelé le très grand succès public et critique obtenu avec Médée en 2016, classé parmi les 10 meilleures productions européennes de l'année par Forum Opéra. Au cours de cette saison, il se rendra aux Opéras de Rennes et Nantes pour y diriger La Clemenza di Tito de Mozart. En formation symphonique, il dirige l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre régional de Normandie, l’Orchestre symphonique de Leipzig, l’Orchestre de chambre de Cologne, l’Orchestre symphonique de Wuppertal.


Reconnu comme un grand connaisseur de la musique de Mozart, il enseigne depuis dix ans son interprétation au sein de la prestigieuse Académie du Festival d'Aix-en-Provence.



Au long de son parcours éclectique, Nicolas Krüger fut chef associé du Choeur de Chambre Accentus entre 2001 et 2008, et a remporté le concours lui ouvrant le poste de chef associé des prestigieux BBC Singers, avec lesquels il enregistre plusieurs programmes pour Radio 3. Il assure alors la direction des choeurs aux Opéra de Paris et de Lyon et au Festival d’Aix-en-Provence.



Il est encore un accompagnateur très apprécié, et se présente régulièrement en récital en France et à l’étranger. Parmi ses plus beaux projets, un nouvel album récital avec la soprano Jodie Devos.
Très remarqué, son précédent disque "Das Irdishe Leben" (La Vie Terrestre), avec la soprano Salomé Haller, a obtenu un Diapason d’or.