Biographie de Roberta Mameli

 

 

Née à Rome, Roberta Mameli, diplômée en violon et en chant au Conservatoire de Nicolini à Piacenza, a suivi des master classes avec Bernadette Manca di Nissa, Claudio Desderi, Konrad Richter et Enzo Dara.

 

Elle est actuellement considérée comme l’un des fers de lance du répertoire baroque pour sa polyvalence ainsi que pour ses grandes qualités d’interprète et de comédien.

 

Elle est régulièrement invitée par les opéras et salles de musique les plus prestigieux ; Konzerthaus et Theater an der Wien de Vienne, Concertgebouw de Amsterdam, Cité de la Musique de Paris, Théâtre Comunale de Bologna, Opéra de Florence, Théâtre La Pergola de Florence, Gran Teatre del Liceu de Barcelona, Auditorium de Lyon, Auditorium de Santa Cecilia, Théâtre de Turin, Victoria Hall de Genève avec des chefs tels que Claudio Cavina, Alan Curtis, Ottavio Dantone, P. Goodwin, Christopher Hogwood, Federico Maria Sardelli, Jordi Savall, Diego Fasolis, Ryo Terakado, J.Ch. Spinosi, Fabio Biondi, J-L.Tingaud, L.G.Alarçon ou Claudio Abbado.

 

Très demandée pour le répertoire baroque pour sa voix cristalline et son timbre brillant et puissant, Roberta Mameli travaille aussi avec plusieurs ensembles sur instruments d’époque, tels que Accademia Bizantina, Contrasto Armonico, Ensemble Inégal, Il Complesso Barocco, L’ Arte del Mondo, La Risonanza, La Venexiana, Le Concert des Nations, Cappella Cracoviensis, Europa Galante, Stuttgarter Kammerorchester, Modo Antiquo, Cappella Mediterranea, I Barocchisti et l’ Akademie für Alte Musik.

 

On a notamment pu l’entendre dans les œuvres suivantes : « L’Incoronazione di Poppea »,« Il ritorno d’Ulisse in Patria » et « Orfeo » de Monteverdi (Nerone et Poppea) sous la direction de C. Cavina ; « Teuzzone » de Vivaldi (Cino) avec Le Concert des Nations / J. Savall (enregistrement Naïve) ; Requiem de Mozart avec orchestre et le choeur du Maggio Musicale Fiorentino sous Chr. Hogwood; « Così fan tutte » ( Dorabella ), « Nozze di Figaro » ( Susanna ) et « Don Giovanni » ( Donna Elvira ) sous la direction de R. Terakado; « Ariodante » de Haendel (Ginevra) «  Orlando «  de Haendel (Angelica) avec Il Complesso Barocco et A. Curtis ; Agrippina de Haendel (Poppée) et « Orlando Furioso » de Vivaldi (1714) (première mondiale) avec Modo Antiquo et F.M. Sardelli ;  « Serse » (Atalanta) avec J.- Chr . Spinosi; « L’incoronazione di Dario » de Vivaldi avec l’Accademia Bizantina ; « Orfeo ed Euridice » de Gluck (Eurydice) avec Modo Antiquo; Catone in Utica de Vivaldi (Cesare) avec Complesso Barocco (tournée européenne et enregistrement Naïve) ; « Il Farnace » de Vivaldi au Maggio Musicale Fiorentino sous la direction de FM Sardelli ;« La Création » de Haydn avec l’Orchestre d’Ulster menée par Jean-Luc Tingaud, « Armide » de Traetta avec I Barocchisti et D.Fasolis, « Dido and Aeneas » (Belina) de Purcell avec F.M.Sardelli, « Il Diluvio Universale » de M.Falvetti avec Leonardo Garcia Alarçon.

 

Dans sa discographie récente, on retrouve : « Teuzzone », « Orlando Furioso (1714) » et « Catone in Utica » de Vivaldi chez Naïve ; « L’Incoronazione di Poppea » et « Il ritorno d’Ulisse in Patria » de Monteverdi, et « Artemisa » de Cavalli chez Glossa ; « Il Diamante » de Zelenka pour Nibiru ; Lacrime amorose, album solo pour Dowland et Company (Japon) ; Cantates de Haendel, Album solo pour Ayros ; son autre album solo « Round M – Monteverdi meets Jazz» chez Glossa que a été l’une des meilleures ventes de CD en 2010; « La scola de’ gelosi » de A.Salieri chez Sony (DHM); « L’incoronazione di Dario » de A.Vivaldi (CD et DVD) chez Dynamic; le dernier Album solo « Anime Amanti » chez Alpha que a remporté le prestigieux prix “DIAPASON D’OR 2017”.