Waed Bouhassoun

Le timbre singulier et les nuances poignantes d’une même voix, pour célébrer l’amour sans frontières ou la beauté universelle du cœur. 

Elle possède une voix unique dans le Moyen-Orient d’aujourd’hui. Waed Bouhassoun s’accompagne au luth pour chanter un répertoire de toute beauté. Celui, ancien ou moderne, de son pays, la Syrie, mais aussi celui des grandes figures féminines de l’histoire littéraire arabe : Rabi’a al Adawiyya, la « mère du bien » pour les soufis, chantre de l’amour sacré, et la princesse omeyyade de Cordoue Wallada, chantre de l’amour profane. Cette fois, Waed Bouhassoun s’entoure de trois magnifiques musiciens turcs pour une traversée poétique en arabe, mais aussi en langue bédouine, en turc et même en français avec une incursion chez Clément Marot. L’amour courtois est un continent sans frontières, et les sentiments intimes un paysage sans cesse animé de subtils changements de nuances, à l’image de la voix même de Waed Bouhassoun.

NANTES THÉÂTRE GRASLIN

Mardi 5 janvier à 20h 

 

ANGERS GRAND THÉÂTRE

Samedi 13 février à 18h

 

Durée : 1h15

 

Une production de la Maison des cultures du Monde / Centre Français du Patrimoine culturel immatériel

Distribution

Chant et oud Waed Bouhassoun

Qanun Hakan Güngör

Percussions Neset Kutas

Kemenche Emine Bostanci

Réserver vos places

Nantes
jan
mardi 5
20:00 Nantes
Angers
fév
samedi 13
18:00 Angers