Biographie de Pauline Sikirdji

 

 

Après avoir étudié le piano et le violon, la jeune mezzo-soprano française Pauline Sikirdji commence des études de chant, qu’elle termine au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle mène parallèlement des études de théâtre à l’École du Théâtre National de Chaillot, et approfondit sa connaissance du répertoire baroque au CRR de Paris auprès de Sophie Boulin, Isabelle Poulenard et Stéphane Fuget.

 

Au Conservatoire, elle chante le rôle d’Orlofsky/Die Fledermaus et de Hänsel/Hänsel und Gretel, puis se produit dans “Tristan etc…”, d’après Tristan und Isolde de Wagner, dans une mise en scène de Mathias Bauer, ainsi que dans Gariné, de Dikran Tchouhadjian, à Marseille. En juillet 2011, elle chante Rosine/Le barbier de Séville pour l’Académie Lyrique à Vendôme, en mai 2012, l’Enfant/ L’Enfant et les Sortilèges, à l’Opéra de Lyon sous la direction de Martin Brabbins et en mai 2015 Ino/Semele au CRR de Paris.

 

Plusieurs projets de musique contemporaine : elle crée en décembre 2012 Honoria/ Galla Placidia, d'Antonin Servière, à l'ARCAL à Paris et en mai 2014 The Invader d'Eric Sweeney en Irlande, à Waterford et à Wexford. Elle est l’invitée de Fabrizio Cassol pour le Festival des Libertés au Théâtre National de Bruxelles en 2014 ; dans le cadre de la Nuit Blanche de Bruxelles en 2015, elle chante Three Voices de Morton Feldman, sous la supervision de Joan La Barbara, dans une coproduction ENOA/La Monnaie. Enfin, elle crée en septembre 2016 à Royaumont un cycle de mélodies composées par le flûtiste Magic Malik.

 

Elle a chanté Dorabella/Cosi fan tutte à Marseille à l'été 2013 et participe à la création de Svadba, d'Ana Sokolovic, au Festival d'Aix-en-Provence en 2015, dans une mise en scène de Ted Huffman et Zack Winokur, qui sera repris dans divers théâtres français ; elle chante par la suite cette même œuvre à l'Opéra de San Francisco au printemps 2016. Elle chante au festival d'Aix en Provence, en juin 2016, Et tâchons d’épuiser la mort dans un baiser, mis en scène par Marc Lainé, autour des mélodies et des lettres de Debussy, puis au Festival de Beaune, en juillet 2016 la Seconde Sorcière/Didon et Énée sous la direction de Christophe Rousset. Et plus récemment : Dj set à l’écoute de Mathieu Bauer (au CDN de Montreuil, aux Subsistances à Lyon, etc…), puis Féminines (pour deux chanteuses, actrice et piano) en tournée, après la création en décembre 2016 sur la POP/Péniche Opéra Paris, Mercédès dans Carmen pour Opéra en Plein Air, Lise dans Maison à Vendre de Dalayrac à l'Opéra de Reims et la Deuxième Dame dans La Flûte Enchantée à l'Opéra de Rennes.