Le chant d'Orphée
Un conte musical sur mesure avec Marie-Bénédicte Souquet

Un conte musical sur mesure avec Marie-Bénédicte Souquet

 

Artiste lyrique en résidence à Angers Nantes Opéra, Marie-Bénédicte Souquet part à la rencontre de jeunes élèves pour créer avec eux un conte musical sur mesure : Le Chant d’Orphée.

 

 

À partir du 15 février, Marie-Bénédicte Souquet, artiste en résidence à Angers Nantes Opéra, part à la rencontre de 7 classes d’écoles élémentaires et de collèges du Maine-et-Loire et leur donne rendez-vous à la salle du Tertre de Brissac pour une semaine d’ateliers autour d’une création originale : Le Chant d’Orphée.

 

Le projet ? S’appuyer sur ces ateliers pour construire le spectacle avec et pour les enfants, leur présenter le mythe sous la forme d’un conte musical et les amener à débattre sur les sentiments et les impressions que leur inspire ce mythe.

 

CRÉER UNE COMPLICITÉ

 

Menés avec le concours de Clément Bascle, chef de chœur intervenant d’Angers Nantes Opéra et de la compagnie Les Voix Élevées-Les Mains dans le Cambouis dont Arnaud Guillou est le metteur en scène et Élise Guillou la costumière, les ateliers ont vocation à faire des élèves de véritables partenaires complices du conte musical.

 

Le mythe d’Orphée est en effet l’occasion idéale pour aborder avec eux différents thèmes propres à l’opéra et au théâtre. Sont ainsi organisés des ateliers de chant, dans lesquels sont abordés les thèmes du mythe d’Orphée en chanson tels que l’amour, les larmes, la mort, le doute… ; des ateliers costumes leur permettant également de  participer à la création du décor et des costumes du conte musical ; enfin, des ateliers de théâtre aux accents philosophiques dont la vocation est de faire s’interroger l’élève sur la manière de trouver sa place sur un plateau (en résonnance avec la question de la place à trouver dans sa propre existence).

 

INSTAURER LE DIALOGUE

 

En conclusion de cette semaine de résidence, trois répétions générales du Chant d’Orphée sont prévues le vendredi 19 février sur le temps scolaire dans le petit opéra du château de Brissac.

 

Inspiré par le mythe d’Orphée et sur le principe des contes africains*, le chant d’Orphée parle d’amour, de mort, de courage, de confiance, de doute, d’art et de beauté. Seule sur scène, Marie-Bénédicte s’accompagne de la viole de gambe et d’une cape comme décor magique représentant le chemin initiatique d’Orphée. A l’issue de chaque représentation, la soprano engage un dialogue avec les enfants, à l’instar d’un débat philo à leur hauteur. Une proximité quasi intimiste dont la chanteuse rêvait !

 

 

À découvrir jusqu’en 2022 !

 

Destiné à être présenté devant des enfants dès 6 ans et un public familial, ce conte lyrique est à retrouver à partir de mars 2021 dans différents théâtres de la région (sous réserve des conditions sanitaires) : La Flèche (théâtre de la Halle aux blés), Angers (Théâtre du Champ de Bataille), Charcé (Salle du Ruau) et Fontevraud (l’Abbaye). Les dates seront communiquées ultérieurement.  

 

D’autres dates sont à venir dans le courant de la saison 21/22.

 

 

Cette résidence est à l’initiative d’Angers Nantes Opéra et reçoit le soutien de la DRAC PAYS DE LOIRE du DEPARTEMENT DE MAINE-ET-LOIRE, de BRISSAC LOIRE AUBANCE, du CONSEIL REGIONAL des PAYS DE LA LOIRE.

Remerciements à M. Charles-André et Madame Larissa de Brissac, propriétaires du château pour leur mise à disposition du théâtre.

 

 

*Contes qui sont la plupart du temps oralisés et transmis de cette manière.