Des Forêts et des Hommes

Les arbres sont nos amis. Desdémone, dans l’Otello de Verdi, vous le chante avec non moins d’éloquence qu’un Georges Brassens. Et en pleine forêt, nous retrouvons à l’opéra comme dans les contes, des créatures merveilleuses : des oiseaux, des elfes, des chasseurs maudits ou des fées. Tout un monde enchanté !   

 

Airs participatifs : (►paroles)   

 

Extrait de la Comédie musicale Into the Woods, medley de Stephen Sondheim

(►partition)

 

"Forêts paisibles", Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau

(►partition) (►extrait vidéo de l'Opéra de Paris)