JEP 2020 : retour en images

Festives et réconfortantes : les retrouvailles entre spectateurs et artistes d’Angers Nantes Opéra ont marqué les Journées européennes du Patrimoine 2020. 

 

 

 

À Chœur ouvert 

 

C’est dans la matinée du samedi 19 septembre et sous un ciel clément que se sont ouvertes les Journées européennes du Patrimoine 2020. Quelques semaines après leur rentrée musicale, les 28 artistes permanents du Choeur d'Angers Nantes Opéra se sont produits dans la cour du Château d'Angers, hauts en couleur et heureux de retrouver le public après plusieurs mois de pause et d'activité en huis clos.

 

Sous la direction de Xavier Ribes, ils ont interprété quelques grands airs du répertoire lyrique - le célèbre Va, pensiero, choeur des esclaves du Nabucco de Verdi ou encore l'air du Toréador extrait du Carmen de Bizet - ainsi qu'un chœur d'Iphigénie en Tauride de Gluck, première oeuvre à l'affiche du Grand Théâtre d'Angers pour cette saison 20-21 (►plus d'informations).

 

 

Ce rendez-vous musical était présenté par Alain Surrans, directeur général d'Angers Nantes Opéra qui, entre introductions appropriées et présentation plus générale du programme de saison, a ainsi incarné le lien entre notre maison d'opéra et son public. 

 

Le deuxième temps fort de la journée avait lieu Place du Ralliement, sur les marches du Grand Théâtre d'Angers. Le Choeur s'y est de nouveau prêté à l'exercice d'un concert en plein air, performance attendue par les habitués et impromptue pour les Angevins de passage, largement applaudie, et parfois même accompagnée par le chant des spectateurs, comme un parfait avant-goût aux ateliers et concerts Ça Va Mieux En Le Chantant proposés prochainement à Angers. (►plus d'informations). 

 

 

 

Portes (grandes) ouvertes 

 

 

 

Dimanche 20 septembre, les festivitées avaient lieu cette fois-ci à Nantes, entre les murs inspirants et prestigieux du Théâtre Graslin. Guidés par Marie-Emeline Laizeau, responsable du développement des publics, puis l'équipe d'accueil d'Angers Nantes Opéra, une centaine de visiteurs ont pu arpenter de long en large les couloirs du théâtre, joyau artchitectural et culturel du patrimoine nantais. 

 

Définition d'un théâtre à l'italienne, distinction entre "côté cour" et "côté jardin"... L'immersion dans l'univers de l'opéra s'est faite tandis que chacun découvrait les coulisses, salles de répétition et grands espaces d'arrière-scène. 

 

 

À cette première partie de visite s'est ajoutée une surprise musicale : la pianiste Hélène Peyrat et quatre artistes du Chœur ayant concocté un savoureux programme cinéphile et musical.

 

Sous les projecteurs de la grande salle du Théâtre Graslin, c'est donc au son de la romantique Chanson de Maxence, sur l'air du célèbre Smile de Charlie Chaplin et au rythme du Mambo de West Side Story que s'est ouverte la saison 20/21 de notre maison. 

 

 

Visites : découvrez les coulisses du Théâtre Graslin tout au long de l'année