MEMBRA JESU NOSTRI, DIETRICH BUXTEHUDE

Les chanteurs et instrumentistes de l’ensemble Correspondances relisent une page éclatante de la musique baroque allemande, écrite par le compositeur Dietrich Buxtehude pour les veillées musicales lübeckoises. Le renouveau du concert spirituel au XVIIe siècle.

Fondé en 2009 sous l’impulsion de l’orga­niste et claveciniste Sébastien Daucé, avec pour idée de faire vivre le répertoire foi­­son­nant de la musique française du XVIIe siècle, l’ensemble Correspondances est auj­ourd’hui l’un des grands noms de la mu­­si­que baroque, reconnu dans le monde entier. Saluée par la presse et le public, l’abondante discographie de l’ensemble est pour l’essentiel consacrée à l’œuvre du compositeur Marc-Antoine Charpentier. Mais pour ce programme, dont l’enregistrement a paru en 2021 chez Harmonia Mundi, Sébastien Daucé s’est intéressé au versant allemand d’un mouvement qui a touché toute l’Europe : un siècle après les guerres de religion, le continent retrouve une relative sérénité, marquée par l’apparition d’une nouvelle tradition de concert spirituel, en dehors de la liturgie. À Paris, la princesse de Guise commande à son compositeur résident, Marc-Antoine Charpentier, de nom­breuses pièces musicales destinées à être jouées lors des petits offices spéciaux dans sa chapelle ou durant les soirées où elle invite un cercle d’amis, intellectuels et artistes. De l’autre côté du Rhin, Dietrich Buxtehude ravive une tradition de concerts en l’église Sainte-Marie de Lübeck, les veillées musicales lübeckoises, signe de la place centrale qu’occupe la musique dans la dévotion luthérienne. Il compose notamment le sublime cycle de sept cantates Membra Jesu Nostri, associé dans ce programme à deux de ses lieder : Klaglied, composé pour la mort de son père, et Herzlich lieb hab ich dich, o Herr.



--------

REVUE DE PRESSE

"Enchantement de haute volée." Télérama

"Un objet de désir lumineux et gourmand." Diapason 

"La représentation était musicalement magnifique." The New York Times

--------


REZÉ la Soufflerie – L’Auditorium

MARS

Samedi 4 - 18h

-------- 

Durée : 1h15 environ


De 10 à 20 € avec le pass

De 12 à 25 € sans le pass

--------

Concert naturellement accessible au public aveugle et malvoyant

-------- 

En partenariat avec la Soufflerie

Dans le cadre de Baroque en Scène

Ensemble Correspondances © Virginie Meigné
© Makiko Furuichi pour Angers Nantes Opéra (détail)

Réserver vos places

REZÉ
mar

Vous aimerez aussi

Concert
DOULCE MEMOIRE / KWAL
22 sept 2022 - 20:00
Opéra
PHILIPPE LEROUX
Du 09 oct au 19 nov 2022
Angers Nantes Opéra